Google+ Followers

Google+ Followers

Google+ Followers

vendredi 20 mars 2015

TPE-PMI-PME FRANÇAISES EN AFRIQUE - QUEL ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL A COÛT RÉDUIT ?

La conjoncture africaine très favorable aux exportations françaises


Ces 15 dernières années, toute personne qui se rend dans les villes africaines ne peut que, remarquer qu'une classe moyenne, est en train d'émerger sur le continent. La classe moyenne africaine est essentielle à la croissance économique et primordiale pour le développement de la démocratie. Elle va être amenée à jouer un rôle clé dans le rééquilibrage de l'économie africaine. Les dépenses de consommation de la classe moyenne ont atteint un montant estimé à 680 milliards de dollars en 2008, c'est-à-dire quasiment le quart du PIB de l'Afrique. D'ici 2030, ce chiffre devrait atteindre 2 200 milliards de dollars, l'Afrique représentant alors environ 3 % de la consommation mondiale.

Pour conquérir ces nouveaux consommateurs, faire face aux émergents et à la concurrence locale, les entreprises françaises candidates à l’exportation doivent:
  • réévaluer les attentes de ces consommateurs, 
  • adapter leur offre aux exigences particulières de ces consommateurs, 
  • avoir une connaissance fine des stratégies des émergents, 
  • sans oublier les incohérences institutionnelles locales, source de difficultés sur le terrain. 
Deux faits qui en disent long sur l’évolution du marché africain
  1. En 2015 pour conquérir le consommateur africain, les enseignes locales affrontent désormais les multinationales. Avec moins de moyens, elles enregistrent néanmoins des succès notables. 
  2. Selon Proparco (filiale de lAgence française de développement), ce type de rivalité entre marques africaines et internationales a toutes les chances de se multiplier sous l’effet conjugué du retour d’une forte croissance en Afrique, à plus de 5 % par an, et de l’émergence d’une classe moyenne:132 millions en 2020 pour un marché de 450 milliards d’euros. En 2040, la classe moyenne africaine devrait consommer 1,3 milliard d’euros par an. Une conjoncture très favorable qui ouvre des perspectives aux investisseurs locaux, aux entreprises françaises et à celles des pays émergents. Ce jeu concurrentiel à trois complexifie les rapports économiques et, apporte des possibilités de partenariats commerciaux et l'exacerbation de la concurrence. 
  3. Une nouvelle intelligence de l'Afrique économique est nécessaire pour mieux épouser les courbes des évolutions des marchés africains.
Depuis 15 ans, DB CONSEILS conseille, accompagne, préconise et structure l’offre de ses clients dans la mise en œuvre des solutions intégrées et adaptée en Afrique. 

La difficulté actuelle de l'offre française
  • L’offre française est souvent à haute valeur ajoutée, la demande africaine globalement porte sur les basses et moyennes technologies. Il n'est pas rare que l'inadéquation de l'offre française face aux attentes et besoins des consommateurs et des entreprises partenaires soit évoquée lors des échanges commerciaux.


Notre valeur ajoutée est de: 

  • rechercher les besoins sur les marchés francophones, 
  • trouver la réponse technique aux besoins et marchés en France, de les réussir pour identifier les différences
  • échanger techniquement pour ajuster l'offre à la demande, puis 
  • organiser les coopérations interentreprises, pour enfin 
  • créer de solides courants d’affaires. 
La spécificité de notre offre repose sur trois piliers articulés les uns aux autres de manière modulaire et modulable avec un triple objectif :
  • présenter les offres françaises grâce à un positionnement innovant(innover dans les mises en marché)
  • ajuster l’offre à la demande et aux spécificités socioculturelles avec des déclinaisons d’un même produit selon les attentes 
  • améliorer l’efficacité opérationnelle  et commerciale de l'offre selon le marché
Pilier 1
L’accompagnement stratégique personnalisé

Notre activité complète le dispositif d'accompagnement des organismes publics et privés nationaux (Business France, CCI, AFII, Bpifrance, Coface, DEEI, OSCI...). 

Nos experts-pays prennent le relais là où s’arrêtent les organisations et organismes nationaux, pour vous assurer un meilleur suivi, une présence garantie, une réactivité permanente pour le respect des engagements de vos interlocuteurs locaux.

Voici les plus de notre accompagnement stratégique personnalisé en Afrique francophone 


  • Une disponibilité 12/24h et 6/7j de nos consultants et une présence permanente de nos experts-pays sur le terrain
  • Une communication permanente entre les acteurs concernés dans la recherche des solutions pratiques aux difficultés du terrain
  •  Un coût adapté à votre budget export, des délais compressés au mieux de vos exigences
  • Une réactivité professionnelle unique face aux contraintes et aléas africains
  • Une parfaite maîtrise des référentiels culturels français et africain
  • Excellente connaissance des offres françaises, de la stratégie des émergents ainsi que des nouvelles exigences africaines
  • Un tissu de capteurs et représentants locaux qui veillent et alimentent nos cahier interne des tendances et cahier risque-pays,ainsi que notre base de données décisionnelles.
  • Une connivence d’intérêts avec les réseaux et cercle d’influences locaux, une connaissance approfondie des courroies de transmissions des décisions.
Cette différenciation compétitive s’effectue en trois étapes selon le CDC du client:

Avant 

Conseil stratégique, ponctuel ou sur le long terme pour accompagner votre activité
  •  Analyse stratégique interne en 3 heures dans vos locaux)
  • Étude d’opportunité en 48 heures
  • Fiches pays en une journée
Une fois votre décision prise

Nous produisons selon votre cahier de charges, les informations professionnelles utiles à votre décision stratégique (Intelligence Economique)
  • Etudes – Analyses (sectorielles, analyse des vulnérabilités de votre offre et du marché, analyse du processus décisionnel interne et du marché-cible…)
  • Rédaction de notes de synthèse-pays et/ou secteurs d’activités
  • Définition d’une stratégie de d’interconnaissance (réseautage d’affaires),
  • Etablissement sur demande des différents listings d’importateurs par exemple… en 5 à 10 jours.
Pilier 2
Formation à la gestion des problématiques interculturelles avant, pendant et débriefing après votre mission

Notre travail consiste à résoudre une double contrainte pour une entreprise en Afrique francophone :
  • d’une part rentabiliser et rationaliser les coûts en vue d’une intégration globale et,
  • d’autre part, s’adapter aux marchés locaux en vue d’une différenciation locale.
Notre expérience nous enseigne que la culture est un levier complémentaire de réussite et d’efficacité en Afrique. Il est difficile de coopérer, de négocier, de communiquer, de vendre, de bâtir à Lagos, Douala, Kinshasa, Pointe-Noire, Cotonou, Abidjan, Dakar, Kano, Yaoundé, Brazzaville sans connaitre les spécificités socioculturelles locales. 

Notre métier est de vous construire un accompagnement interculturel personnalisé, que ce soit pour construire des relations d'affaires avec des partenaires étrangers, communiquer et négocier en contexte africain, diriger une équipe multiethnique, expatrier des collaborateurs et leurs familles... Ces questions auxquelles vous êtes souvent confrontées exigent des réponses pratiques. Y répondre c’est notre métier. 

14 années d’expérience internationale (Chine, Afrique du Sud, France, Belgique, Cameroun, Congo-Brazzaville, Congo-Kinshasa, Gabon, Côte d’Ivoire, Sénégal, Bénin…), nous ont permis de développer une expertise afro-française unique dans la gestion des problématiques interculturelles franco-françaises en ce qui concerne les meilleures pratiques, pour faire du risque culturel une stratégie d’affaires gagnante.

Pendant la mission : nous vous assistons pour investir votre marché

Pilier 3
Intelligence des marchés, développement coproduction industrielle et connivences d’intérêts interentreprises afro-françaises

Notre retour d’expérience

Ce qui marche actuellement: le partenariat d’avenir en Afrique

Coopération industrielle : L’Afrique est devenue un exportatrice de produits manufacturés. Les pays d’Afrique sont en phase de pré-industrialisation pour certains et d’industrialisation pour d’autres. 

DB CONSEILS construit depuis 10 ans, des coopérations d'entreprise pour mieux mutualiser les intérêts entre le génie français et les stratégies de rattrapage économique des pays africains.


Patrice PASSY
Directeur associé DB CONSEILS

Aucun commentaire: